Comprendre nos émotions

Comprendre nos émotions

Nous sommes facilement en proie à des émotions réactionnelles, telles que l’insécurité, la colère, la peur ou le blâme, de même qu’à d’autres réactions et comportements qui peuvent à la longue nous épuiser et nous gâcher nos échanges avec les gens que nous aimons ou au travail. La méconnaissance de nos émotions peut créer de l’incivilité avec nos proches ainsi qu’à des personnes inconnues, un manque de sollicitude dans nos interactions avec les autres, mais aussi la maladie et le vieillissement précoce.

Qu’est ce qu’une émotion ?

Une émotion est associée à notre personnalité ainsi qu’à notre motivation. Le mot « émotion » vient de « émouvoir », qui vient du latin « emovere », composé du préfixe « e » (variante de « ex ») signifiant « hors de », et du mot « movere » qui signifie « mouvement ». Et, sans il se trouve que le mot « motivation » est également dérivé du mot « moere ». On peut donc en conclure que nos émotions nous permettent d’être motivé, et d’AGIR. Ceci redonne aux émotions leurs lettres de noblesse car vous comprenez maintenant combien maintenant nos émotions nous sont donc précieuses, vu que sans motivation, on ne fait rien !

Une émotion est une réaction physique et psychologique à une situation. Elle est d’abord une manifestation interne (peur, peine, joie, etc.) et génère ensuite, un comportement. Donc nos comportement découlent directement de nos émotions. D’ou le fait de bien maitriser ses émotions, pour bien maitriser nos comportement, surtout que le langage fait partie de notre comportement. Donc notre langage découle lui aussi directement de nos émotions. Je pense que vous commencez à comprendre la porté et l’importance de nos émotions….

Une émotion est provoquée par l’interprétation de la réalité d’une situation. Elle est donc subjective et pas forcément rationnelle. Vous me direz, vous vous en étiez un peu aperçu avec votre partenaire, vos collègues, vos enfants, votre famille. Là je ne vous apprends rien ..mais voyons la suite !

La différence entre une émotion et une sensation

Une émotion est donc différente d’une sensation, laquelle est la conséquence physique directe d’un ressenti ( (sensation de froid lié à la température, sensation de chaleur à la texture d’un habit, etc…). Une sensation est directement associée à la perception sensorielle. Une sensation est par conséquent, physique. Nos émotions elles, se sont pas physiques, mais elles déclenchent des sensations : la peur peut faire qu’on se fige et qu’on à froid. Inversement sur un coup de colère, on peut se mettre à transpirer et avoir chaud.

La différence entre une émotion et un sentiment

La différence entre émotion et sentiment, celle-ci réside dans le fait que l’émotions se ressent. Le sentiment s’intellectualise. J’illustre par exemple : « je me sens seule », n’est pas la même seule que « j’ai le sentiment d’être seule », ni que ‘j’ai le sentiment de souffrir de solitude’. Mieux vaut s’exprimer en disant : « je me sens », vous serez mieux compris par vos interlocuteurs. Une accumulation de sentiments, et de ressentiments peut générer des états émotionnels. Par exemple, à force de ressentir de la déception, on peut ressentir de la tristesse.

Dans ce cours vous pourrez au contraire :

  • distinguer nos états émotionnels majeurs,
  • comprendre les racines de chacune de nos émotions et ce qui les déclenchent,
  • comprendre les bases rationnelles et intelligentes de l’émotion,

il existe une technique qui aide à exprimer ses émotions de manière diplomate et constructive, de manière à faire de nos émotions des  allées. Pour en savoir plus sur cette technique, vous pouvez vous référer à l’article sur : la communication non violente.

ü aider concrètement vos patients à mieux communiquer et ressentir un épanouissement émotionnel, grâce à une meilleure communication, nourrissante, emplie d’échanges positifs, tourner vers du win/win. Ainsi, au final tout le monde y est gagnants, il y a même, deux gagnants, et non pas un, comme c’est souvent le cas, ou deux perdants.

Tout comme nous avons été éduqués, nous avons appris. Ce cours permet d’éduquer et d’accompagner nos patients à l’auto éducation de leurs émotions, afin qu’ils puissent se sentir mieux et mieux transmettre à leur tour cette éducation et ce bien être, , à leur enfants.

Une émotion peut être vue comme une vague dans la mer, on ne la contrôle pas. Mieux vaut la laisser enfler, l’observer, la jauger pour ne pas se laisser submerger, savoir l’employer pour avancer plus vite parfois ou monter plus haut. Elle permet de se connaître et évaluer ses propres limites.

Tout comme avec une vague, nous pouvons composer avec nos émotions, faire corps avec elles et surfer grâce à elles en éprouvant du plaisir à les ressentir, et non plus de la peur.

Enfin, vous avez peut être entendu parler de la remise en question du QI au profit du QE. Nous attendons à ce jour, qu’un QE aussi connu que le QI soit mis sur le marché, et un jour il sera alors plus facile de faire comprendre que l’intelligence émotionnelle est tout aussi, voir plus importante que celle spatiale, linguistique, et mathématique, sur lesquelles sont uniquement basé le test QI.

Pour information, les pontes de l’intelligence émotionnelle, sont Daniel Goleman et Antonio Damasio.

 

3 Comments on “Comprendre nos émotions”

  1. l’émotion est aperçue comme un motivateur une entité qui influence le choix d’un individuel

  2. apprivoiser nos émotions , nous permet donc de mieux contrôler nos comportements verbaux et non verbaux …. c’est très très intéressant

  3. Accueillir l’émotion comme une substance nourrissante permet
    de rester présent à soi -même.
    Et c’est si bon et rassurant de se sentir intensément vivant ( e ).

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à partager vos idées, cela me fera plaisir et cela peut aider d'autres internautes. Si vous souhaitez préserver votre confidentialité, il vous suffit de mettre un pseudo.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Tous les commentaires ne seront publiés qu' après vérification de leur contenu par le modérateur.