La PNL : la Programmation Neurolinguistique

PNL

PNLNous pensons souvent que ce sont les évènements qui déterminent nos actes. Et pourtant, c’est la façon dont nous interprétons, évaluons et filtrons la réalité, qui détermine nos émotions ainsi que nos actes et non pas les évènements en eux mêmes.

Nous faisons régulièrement des évaluations erronées. La PNL, ou Programmation Neurolinguistique permet de mieux dialoguer avec soi même et les autres en réalisant notamment que ces évaluations sont erronées, en nous aidant à les modifier en devenant donc plus réaliste et objectif. C’est pourquoi la pertinence de vos questions et de vos réponses détermine la façon avec laquelle vous traiter l’information venant de l’intérieur comme de l’extérieur de vous-même. La Programmation Neuro Linguistique, (qui peut aussi s’écrire en trois mots ;-) ), permet d’acquérir cette pertinence.

Dès les années 1920 le père de la sémantique, Alfred Korzybski se demanda comment les êtres humains faisaient des évaluations erronées. Il commença grâce à l’usage des symboles, par formuler la faculté de pouvoir transmettre l’acquis d’une génération à la suivante. Il nomma cette faculté Time-binding qui est d’ailleurs le sujet de son premier ouvrage, Manhood of humanity et qui soulève notamment des questions du style :

Comment évaluer notre réalité ?
Comment dois-je m’y prendre pour faire une évaluation ou une observation ?

La Programmation Neurolinguistique trouve ses applications dans notre vie quotidienne, mais aussi dans différentes spécialités telles que la relation d’aide, la communication, la santé, la pédagogie ou encore le sport.

La PNL permet :

  • De communiquer avec efficacité
  • De comprendre notre fonctionnement
  • De prendre conscience de nos ressources et les développer
  • D’accroître notre créativité et nos motivations
  • D’opérer des changements nécessaires pour un meilleur épanouissement
  • De concevoir un projet de vie en accord avec nos valeurs
  • A l’intervenant avec ses coachés ou patients, de la précision, de l’efficacité ainsi qu’une grande créativité dans la recherche de solutions.

Définition des lettres de PNL

P pour Programmation : désigne tous les processus de communication que nous utilisons avec le monde extérieur et notre monde intérieur. En effet, nos fonctionnements, nos comportements s’articuleraient autour de nos croyances liées à notre vécu (notre passé) sur lesquelles nous pourrions intervenir pour modifier notre représentation de la réalité, produire des effets plus bénéfiques dans des situations distinctes, pour atteindre le changement d’une mauvaise habitude, d’un défaut.

N pour Neuro, ou neurologie, car nous reçevons le monde par l’intermédiaire de nos cinq sens. C’est l’hypothèse de base de la PNL. Il n’existerait pas de réalité que nous n’ayons, au départ, commencé par voir, entendre, ressentir, goûter ou humer. Ce serait notre mode de communication primaire avec la réalité, c’est par le retour à cette perception que nous pourrions revenir à une connaissance précise de ce qui nous arrive, de ce qui préoccupe nos semblables, de ce qui est à la base de toute notre communication.

L pour Linguistique, parce que ce monde nous le mettons en mots, nous vivons une représentation de la réalité. Ce langage nous abuse et nous fait confondre le monde avec la manière dont nous le nommons. Par le langage, nous pouvons nous forger un enfer ou un paradis d’une même réalité.
Mais tout cela, ce sont des mots …

La PNL est née de la fusion de la linguistique et de la cybernétique. Le linguiste s’attache à la relation qu’entretiennent les mots entre eux, à la structure de nos langages. Le cybernéticien s’emploie à l’étude des interactions entre les éléments d’un même système. Il connaît la loi de la variété requise, qui veut que dans tout système, c’est l’élément qui dispose de davantage de choix qui va exercer un contrôle sur l’ensemble du système.

C’est à dire que nous développons un certain nombre de comportements qui étaient, au départ, ce que nous avons pu créer de mieux adapté à une situation donnée. Quand, dans une nouvelle situation, ils ne font plus leurs preuves et que nous ne disposons pas de comportement de remplacement, nous nous trouvons devant une absence de choix qui nous prive de liberté et que nous identifions comme un problème.

L’issue, la survenue d’un choix nouveau, d’un changement, peut alors naître d’une mobilisation de ressources que l’on peut générer grâce à la PNL, avec structuration différente de notre réalité ou d’une compréhension nouvelle de notre monde mis en mots.

La PNL se définit comme l’étude de la structure de l’expérience subjective. Subjective, parce que chacun vit sa réalité et toute communication devrait passer par une connaissance et une reconnaissance de cette réalité. Un conseil donné à l’autre est de peu de poids s’il n’est pas exprimé dans son langage, s’il n’appartient pas à sa réalité. C’est par la découverte des réalités que débute la pratique de la PNL.

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à partager vos idées, cela me fera plaisir et cela peut aider d'autres internautes. Si vous souhaitez préserver votre confidentialité, il vous suffit de mettre un pseudo.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Tous les commentaires ne seront publiés qu' après vérification de leur contenu par le modérateur.